LES ENFANTS DE DUC SON

Actualité
 

La naissance de L'Association « Les Enfants de Duc Son » :
En janvier 2010, à l'occasion d'un voyage au Viet Nam, plusieurs jours ont été consacrés à Duc Son : pour y rencontrer les enfants, visiter les locaux et nous entretenir avec la Révérende Mère Minh Tu des difficultés, besoins et projets de l'orphelinat. Celle-ci ne parlant que le Vietnamien et pratiquant moi-même la langue, nos échanges furent chaleureureux, fructueux et francs.
Le 22 avril 2010, sept couples d'amis de La Rochelle et de Douarnenez se sont donc réunis pour constituer une association régie par la loi 1901, dénommée Association « Les Enfants de Duc Son » dont le but est d'organiser et de financer des actions humanitaires pour les enfants de l'orphelinat du même nom.
Avec un membre fondateur d'origine vietnamienne, en contact direct et régulier avec la responsable de l'orphelinat, chaque euro versé à l'Association alimentera directement le compte bancaire de Duc Son, par virements internationaux.
Les dons mensuels font l'objet de virements permanents pour aider aux dépenses courantes de l'orphelinat, tel lait et couches pour les nourrissons, riz ou nouilles pour les plus grands. Les entrées ponctuelles (dons, recettes provenant de manifestations diverses telles les vides-greniers, emballages cadeaux, etc... ) financeront les dépenses exceptionnelles (rentrée scolaire, couvertures, ...) ou les projets d'investissement (travaux immobiliers, machine à laver et sèche-linge pour les bébés, ordinateurs, vélos ...), selon les propositions de l'orphelinat. L'Association n'effectue aucun envoi de marchandises à l'orphelinat, en raison des contraintes administratives et logistiques. Par ailleurs, 1 € permet d'acheter plus de biens au Vietnam qu'en Occident.

Vu Thi Tu Van
Présidente de l'Association

Interview de la Présidente

Constitution de l'association - Les Statuts - Déclaration au JO.

L'Association « Les Enfants de Duc Son » et la fiscalité :
Association à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, de la création de « Les Enfants de Duc Son » est parue au Journal Officiel des Associations le 05/06/2010 sous l'annonce n° 248.


Concernant la déductibilité fiscale des dons pour les donateurs : l'Association « Les Enfants de Duc Son » ayant pour but d'aider uniquement l'orphelinat de Duc Son, les dons qui lui sont consentis n'ouvrent pas droit à déduction fiscale pour les donateurs.
En effet, lors de sa constitution en date du 22 avril 2010, les 14 membres fondateurs, constitués par 7 couples d'amis, ont délibérément limité l'objet de l'association, afin de ne pas disperser les fonds et efforts, tant le financement d'un orphelinat de 190 enfants, de tout âge, paraît déjà démesuré.
Or, pour obtenir l'agrément de l'administration fiscale pour la déduction fiscale des dons, au niveau des donateurs, l'association devrait avoir un objet plus général et pouvoir se consacrer à d'autres établissements, ainsi que d'être en mesure de justifier les dépenses faites grâce aux dons.
Cette deuxième condition ne pourrait pas non plus être remplie car nous ne tenons pas à dessaisir Duc Son de sa comptabilité et de sa gestion, tant le travail accompli par les nonnes, depuis la création de l'orphelinat 20 ans plus tôt, force notre admiration.

***********************************************************************************

L'orphelinat de Duc Son et l'adoption :
L'Orphelinat de Duc Son ne pratique pas l'adoption pour plusieurs raisons :
- tout d'abord la mise en place de l'adoption supposerait un contrôle étatique et bureaucratique dans le mode de fonctionnement de l'Orphelinat, idée qui est fortement repoussée par l'équipe de direction;
- ensuite, les familles ont choisi de laisser leurs enfants à Duc Son, pour qu'ils y soient élevés dans la tradition et les valeurs vietnamiennes. Investies de cette clause de confiance, les nonnes ne sauraient laisser leur responsabilité à quiconque : ainsi chaque enfant, sans distinction, bénéficie-t-il d'une attention unanime.
Il est à noter cependant que, dans le souci de rendre possible une vie sociale future aux enfants, l'Orphelinat ne sollicite de l'Etat que l'octroi d'un état civil complet pour chacun.